Segeln-Sailing-Vela-Voile - NAANII GLOBAL Luxury Family Lifestyle MAGAZIN 'en Vogue' - NAANII GLOBAL Quality & Luxury Family Lifestyle - MAGAZINE 'en Vogue'-

Search
Go to content

Main menu:

Sailing: 12 . Les Voiles de St. Barth Richard Mille 2023: LOICK PEYRON SUR LE TRIMARAN ZOULOU et la DERNIÈRE JOURNÉE TRONQUÉE MAIS DE BEAUX VAINQUEURS / winner and pricegiving ceremony ¡!

Published by Les Voiles de St. Barth Com team + NAANII GLOBAL in Segeln-Sailing-Vela-Voile · 23/4/2023 16:42:04
Tags: LOICKPEYRON;TrimaranZoulou;EricMaris;RoyP.Disney;12.LesVoilesdeSaintBarth2023;NGsail;NaaniiGlobal;NGtv




Sailing:  12 . Les Voiles de St. Barth Richard Mille 2023:  
LOICK PEYRON SUR LE TRIMARAN ZOULOU -  winner and pricegiving ceremony ¡!




La DERNIÈRE JOURNÉE TRONQUÉE MAIS DE BEAUX VAINQUEURS !


Les prévisions météo pour cette journée de samedi sur les Petites Antilles n’étaient pas franchement optimistes et elles se sont malheureusement confirmées. Aussi, malgré toute sa bonne volonté, le comité de course des Voiles de St. Barth Richard Mille n’a pas eu d’autres choix que de finalement annuler l’ultime régate de l’épreuve.
Car si le vent a permis de lancer les différentes procédures de départ, très vite, celui-ci a littéralement déserté le plan d’eau après le passage d’un vilain grain.

En conséquence, les classements restent inchangés. Les leaders à l’issue des quatre premières journées de course sont finalement les vainqueurs sacrés dans chacune des huit classes !

« On se doutait du scénario du jour. C’était un peu téléphoné mais c’est vraiment bien que le comité de course ait tenté de valider une course. Pour notre part, en Diam 24 OD, nous n’avons même pas réussi à atteindre la première marque. Le vent s’est littéralement effondré avant qu’on y arrive. On s’est retrouvé à batailler dans 1 nœud et même à reculer tellement c’est devenu le calme plat ! », commente Nicolas Ramis, équipier de Pierre Altier à bord de Cry Baby, vainqueur dans la catégorie des Diam 24 OD pour la deuxième année consécutive. « On est content, c’est top. C’est notre troisième grande victoire cette saison après celles décrochées dans la RORC Caribbean 600 puis la St. Maarten Heineken Regatta. Les copains sont un peu rageux ! (Rires) L’avantage que nous avons clairement sur nos camarades de jeu, c’est le temps passé sur le bateau. Cela fait une grande différence car on ne peut pas accéder à certaines vitesses ou à certains réglages sans beaucoup naviguer »,
explique le Martinois qui a littéralement survolé les débats cette semaine, remportant l’ensemble de cinq manches courues dans sa classe.

Une copie parfaite que deux autres équipages ont également réalisée : Pyawecket 70 chez les Maxi et Balthazar chez les CSA 1.
« Tout s’est merveilleusement bien passé pour nous cette semaine. Nous avons très bien navigué. Le propriétaire a effectué un travail fantastique à la barre et nous n’avons commis quasiment aucune faute en termes de stratégie ou de tactique. Nous avons pris de bons départs et nous avons toujours débordé la première marque en tête. Nous avons malgré tout bien bataillé sur l’eau avec Stark Ravin Mad IX. Il est un peu plus rapide que nous mais je pense qu’il a été un peu moins chanceux », commente le Néerlandais Boue Bekking, spécialiste de la Volvo Océan Race avec pas moins de huit participations au compteur.


Des vainqueurs inédits et des récidivistes
Passé tout proche du sans-faute, l’équipage du Multi 70 Zoulou skippé par Erik Maris avec Loïck Peyron à la tactique, a, lui aussi, fait forte impression lors de ces cinq jours de compétition à Saint-Barthélemy, ne laissant échapper que la première régate au profit de Nagla de James Vos. « Une fois encore ça a été un vrai bonheur de participer aux Voiles de Saint-Barth Richard Mille. L’épreuve se déroule sur un plan d’eau étonnant, vraiment idéal pour régater. Les parcours créés par Luc Poupon sont parfaits. Ils obligent à manœuvrer en permanence et à raser les cailloux. C’est fabuleux ! »,
souligne le Baulois qui s’impose du même coup au classement CSA Multi Hull et au classement Multi Hull Overall.
« Sur l’eau, à bord de Zoulou, nous avons un peu manqué de concurrence, il faut bien l’avouer, même si certains de nos adversaires, en HH notamment, se sont très bien défendus. Il n’empêche que nous avons pris énormément de plaisir à être sur l’eau et à exploiter 100% du potentiel du bateau », ajoute Loïck Peyron qui savoure grandement sa victoire ce samedi, à l’image de Sacha Daun, skipper de Pepsi Max et vainqueur en CSA 4 :
« Cette première place fait très plaisir parce qu’elle a pris du temps à se dessiner et à arriver. Il y a cinq ans, le bateau, âgé de 40 ans, était une véritable épave. Aujourd’hui, il remporte les Voiles de St. Barth Richard Mille. C’est une immense satisfaction pour moi mais aussi pour l’ensemble de l’équipage. C’est aussi et surtout la preuve qu’avec de l’abnégation et de la résilience on est capable de faire de belles choses », note le Guadeloupéen qui, après trois victoires au côté de Pamela Baldwin à bord de Liquide, décroche cette année son premier succès en tant que skipper.


Le rendez-vous déjà pris pour 2024 !
Même enthousiasme du côté de Roy P. Disney, propriétaire et skipper de Pyewacket 70, vainqueur chez les Maxi :
« Nous sommes très excités parce qu’en gagnant cet événement, nous remportons également le Caribbean Maxi Challenge. Nous avons connu une excellente saison de course dans les Caraïbes et la finir de cette manière à Saint-Barth est vraiment très plaisant. C’est un endroit magnifique avec des conditions incroyables. Les parcours sont pittoresques et c’est vraiment un bonheur de régater dans ce cadre », se réjouit l’Américain, quintuple vainqueur de la Transpac reliant Los Angeles à Honolulu, qui inscrit son nom pour la première fois au palmarès des Voiles de St. Barth Richard Mille.

A l’inverse de Lazy Dog de Sergio Sagramoso qui s’était déjà imposé en 2015 puis en 2019, et qui se trouve être, avec Pierre Altier de Cry Baby, le seul vainqueur en titre à conserver sa couronne cette année. « Nous reviendrons assurément l’an prochain pour défendre notre titre. Régater à Saint-Barth, c’est régater comme nulle part ailleurs ! », termine le Portoricain.

Pour lui et les autres, le rendez-vous est d’ores et déjà pris du
14 au 20 avril 2024 !



Zoulou remporte le Trophée Richard Mille Multihull Overall.

Richard Mille, partenaire des Voiles de St. Barth depuis l’origine, a résolument affirmé l’importance de l’univers marin dans sa collection.
Jamais la marque n’a été aussi impliquée dans le monde nautique Dans la lignée des montres RM 014 et 015, qui mettent la voile à l’honneur, la RM 60-01 Titane Carbone TPT a été spécifiquement conçue pour les régates et autres courses au large. Elle inclut toutes les fonctions essentielles et utiles pour un skipper. Elle possède notamment une lunette tournante tri-dimensionnelle qui indique les points cardinaux et permet aux marins de trouver leur itinéraire sans boussole. La RM 60-01 Titana Carbone TPT est un instrument de navigation unique qui ne repose que sur deux éléments : la connaissance de l’heure locale et la position du soleil.

Faute de vent suffisant, pas de Richard Mille Record Trophy cette année
Destiné aux concurrents de la classe des Maxi, le Richard Mille Record Trophy n’a pu être proposé aux concurrents lors de cette 12e édition des Voiles de St. Barth Richard Mille en raison des conditions météorologiques un peu trop inconséquentes. Le chrono établit en 2018 par l’équipage de Rambler 88 mené par George David – 3 heures 01 minute et 58 secondes -, reste donc le temps de référence sur les 47 milles du parcours entre les îles de Saint-Barth et Tintamarre.

Paroles de vainqueurs :
Steve Rigby (J 122 El Ocaso), vainqueur en CSA 2 :
« Nous avons démarré la semaine sur les chapeaux de roues et ainsi remporté les trois premières courses. La suite, lors des quatrième et cinquième manches, a été un peu plus compliquée. Ce samedi, nous sommes partis sur l’eau extrêmement motivés pour défendre notre première place menacée par Holding Pattern. Nous nous sommes montrés agressifs d’entrée de jeu et nous avons pris un excellent départ avant que la course soit annulée. Ça a été malgré tout une bonne chose de ne pas la finir car le vent était très aléatoire et ça aurait été dur de jouer la course dans ce type de conditions. Les Voiles de St. Barth Richard Mille sont un évènement fantastique. Nous l’avons vraiment apprécié cette année encore ! »

Sergio Sagramoso (Melges 32 – Lazy Dog), vainqueur en CSA 3 :
« Nous sommes très contents de notre performance et de notre régate. Nous nous sommes bien amusés cette semaine. C’était difficile de concourir contre un bateau avec une telle différence de rating (le Melges 24 Team Island Water World, ndlr) parce qu’il était difficile d’évaluer la correction en temps compensé, mais d’un autre côté, cela nous a vraiment poussés à être à fond en permanence. Ça n’a clairement pas été facile à gérer car il y avait vraiment beaucoup d’écart entre nous sur l’eau et de ce fait, parfois, nous ne bénéficions pas du tout des mêmes conditions. Hier par exemple, lorsque nous avons terminé la course, il n’y avait pratiquement pas de vent et nous avons vu Frits Bus et ses hommes arriver en trombe sur la ligne d’arrivée à cause du grain. Il nous a battus de 15 secondes ! Nous sommes très heureux de cette victoire, d’autant plus que lorsque nous avons commencé la course aujourd’hui, nous étions très loin devant et nous aurions probablement gagné. Il n’y a donc rien à redire. L’équipe a fait un excellent travail ! »



FOTO Gallery  WINNER / PRICE Giving Les Voiles de St. Barth Richard Mille 2023:

https://lesvoilesdestbarthrichardmille.com/us/edition-2023-ceremomy-prize/


----------------------------------------------------


The small French island of St Barth in the Caribbean has always been a little bit different. It’s special. It’s sophisticated. And frankly, St Barth’s laid-back luxury vibe and numerous luxurious villas boasting infinity-pools and million Euro views exerts an almost magnetic pull on some of the most wealthy people in the world. It’s the ideal place for people who want to get away from “the scene.” But not too far, wink wink.


The parties are as good as the racing at Les Voiles De St Barth.

Therefore, you don’t need to be a brilliantly humble sailing journalist to see why Les Voiles De St Barth sailing regatta that takes place every April attracts a certain type of sailor that appreciates great sailing and great parties in one of the coolest islands in the Caribbean.


The winner of Les Voiles De St Barth 2023

Take MOD70 owner and skipper Erik Maris for instance.
He and his team won this year’s Overall Multihull class, and was awarded the prestigious Richard Mille Multihull Trophy. But the truth is the Montre Richard Mille RM 60-01 titanium carbone TPT watch that he also won is worth a whole lot more than most sailing tropies.

Maris’s MOD70 was the only insanely fast MOD70 offshore racing catamaran entered this year, but Zoulou’s highly decorated navigator, Loïck Peyron, thoroughly enjoyed his time onboard and gave credit to the other multihulls that held their own against the powerful trimaran.

“It's always nice to go almost four times faster than your opponents,” said Peyron. “We love taking part in Les Voiles de St. Barth Richard Mille. This event was a great warm up for our team, as we look ahead to racing this summer in the Rolex Fastnet Race against more MOD70s.”

Meanwhile, offshore racing legend Roy P. Disney, who was a first-timer at Les Voiles de St. Barth Richard Mille this year, said the course configurations provided a good challenge. “Racing around and through the surrounding islands makes the wind tricky,” he said. “We often saw 20 degree shifts, and big puffs swirling around. There’s a lot happening.”

Pyewacket, Roy P. Disney’s Volvo 70 not only won its class, it also celebrated winning the 2023 Caribbean Maxi Challenge, presented by Benoît de Froidmont, president of the International Maxi Association. The multi-event challenge is open to boats 60 feet and above, and this year included the RORC Caribbean 600, St. Maarten Heineken Regatta and Les Voiles de St. Barth Richard Mille.

“The short course racing at Les Voiles is totally different from what the Pyewacket team typically does,” said Disney, who has competed in 25 Transpac 600s and won five. “I have really good guys who don’t make mistakes. If I didn’t have these guys, I’d be dead. Going around the buoys in this race is a lot more stressful in many ways, because offshore racing is more consistent.”

Les resultat




Sailing - Vela: 40 Aniversario Mapfre COPA del REY, Mallorca - 111 teams, 18 nations participating 30.7.-6.8.2022 ¡! #sailingforsoustainability

Published by NAANII GLOBAL + Copa del Rey com Team in Segeln-Sailing-Vela-Voile · 30/7/2022 23:28:31
Tags: 40CopadelRey2022Vela;Mallorca;S.M.elReyFelipeVI;Sailing;Sponsorships;EmericoFuster;Mapfre;BMW;Balearia;111teams18nations

Sailing-Segeln-Vela-Voile: RaceForTheFurture SailGP season III 2022/23 kick`s off at BERLUDAS 14/15.5. ! 10 Nations - 10 Teams - top Technology - top Sailor - top Sport & Lifestyle - RaceForTheFuture - Clean Oceans

Published by NAANII GLOBAL & RedBull com Team in Segeln-Sailing-Vela-Voile · 11/5/2022 09:58:53
Tags: SailGP;2022/23;RaceForTheFuture;cleanenergy;RusselCoutts;NGsailing;NaaniiGlobal;VIPs;Bermudas;Singapore;Cadiz;SaintTropez;Dubai;Australia;USAUKSpain;Denmark;

Voiles - Segeln - Sailing: 40 ans, 'Les Voiles de Saint Tropez, 2021' - Les Trophées 2021 - 800 marins, 30 nationalités, plus grand événement Maxi au monde - 140 Modern yachts et 82 Classic yachts - Felicitations !!

Published by NAANII GLOBAL & LesVoiles de SaintTropez com team in Segeln-Sailing-Vela-Voile · 11/10/2021 19:27:40
Tags: 40editionLesVoilesdeSaintTropez2021;Sailing;NGSailMagazine;NaaniiGlobal;Comache;Rambler;BMWTrophyCrownPrinceFrederikofDenmark;RolexTrophy

Sailing - Segeln - Vela: RC 44 regattas confirmed 2021 season - 19.5. - 21.11.2021 - ICONIC venues - 5 regattas - 9 Teams - Spain: Lanzarote !

Published by NAANII GLOBAL in Segeln-Sailing-Vela-Voile · 2/4/2021 11:55:06
Tags: sailing2021;topregattas;RC44racing;19.5.21.11;SpainLanzarote
Older posts
NG News - Nachrichten - Actualidad
NG Cover, overview, Überblick, resumen
360ºcross platforms: LINKEDIN, WiKIPEDIA, FACEBOOK, INSTAGRAM , TikTok, Youtube and TWITTER publications NAANII GLOBAL ¨enVogue¨






Back to content | Back to main menu